Quand certains s'amusent au Mans, d'autres vont aux 12heures d'Izeron, joli petit village en Rhône Alpes.

Les 12h d'Izeron

Quand certains s'amusent au Mans, d'autres vont aux 12heures d'Izeron, joli petit village en Rhône Alpes. Après un réveil difficile, les yeux embrumés jusqu'à 9h, la compétition peut commencer. Ah, on me dit dans l'oreillette que c'était pareil pour tout le monde, il y avait du brouillard...😆
Et mais au fait, je regarde à droite, je regarde à gauche, pas d'Orange. La DDE n'est pas là. Finis la peste et le choléra, schnappi das Klein Krokodil, etc. Enfin tranquille quoi, à quoi ça sert d'aller à Lyon sinon...
.
.
.
.
.
.
Pas possible, c'est comme les irréductibles gaulois, il y a partout. il fallait tomber sur les chichiliannous, frigorifiés mais bien là. 10°, c'est pas froid. On se demande qui habite à la campagne...🤔


Bon bref, départ pour un super parcours au bord de l'eau (On entend même le glouglou de l'eau, pas celui du dindon hein espèces de morfals), avec des dévers intéressants, des escaliers trop grands pour Pimousse et même une souche.
Une bonne journée donc et on a même fait du tir à l'arc. Par contre, comme c'est en pleine campagne, pas de frites. Tssss tout se perd.